Bien choisir sa pompe à Chaleur

Bien choisir sa pompe à Chaleur

avril 23, 2019 0 Par eko

Il existe différents types de P.A.C. ; elles se différencient en fonction de leur source de chaleur et du système de diffusion de cette chaleur.

La source de chaleur peut être l’air, l’eau souterraine (géothermie) ou le sol. Il y a donc des PAC : air-air, air-eau et eau-eau.

La pompe à chaleur piscine est un dispositif  air-eau, particulièrement économique à l’usage.

Certains modèles de pompes à chaleur pour piscine sont réversibles et permettent d’abaisser la température de l’eau, une fonction très appréciée en période de canicule.

Critères de choix d’une pompe à chaleur de piscine

La puissance : prendre en compte le volume de la piscine, environnement climatique, période d’utilisation, la température moyenne souhaitée, temps de filtration et le niveau sonore.

Le Coefficient de performance ou  COP : plus il est élevé, meilleure est la PAC. Une bonne PAC piscine possède un COP compris entre 4 et 6. Regardez à quelle température est relevé le COP, celui-ci variant selon les conditions extérieures (température, humidité).

Souhaitez-vous utiliser votre piscine toute l’année ? Dans ce cas tournez vous vers une PAC « toutes saisons », qui fonctionnent même quand les températures extérieurs sont faibles ou négatives.

Privilégiez une bonne marque, utilisant des composants robustes (compresseurs de marque MITSUBISHI – TOSHIBA – DAIKIN par exemple) ainsi que des échangeurs en titane pour ne pas avoir de problèmes de corrosion. Une bonne marque vous donnera également une meilleure garantie (entre 2 et 5 ans), vous assurant tranquillité.

L’alimentation : Mono ou triphasé. Pour du triphasé, votre installation électrique sera peut-être à mettre à jour.

Le volume sonore : Une PAC peut être bruyante, vérifiez le niveau sonore avant l’achat. Il serait dommage de gâcher votre baignade par du bruit parasite.

Pompe à chaleur piscine horizontale ou verticale ?

Pompe à chaleur piscine verticale ou haute : le ventilateur est dirigé vers le haut. Parfait si le dégagement autour de la PAC est limité. Aussi flux d’air froid est dirigé vers le haut, et ne gène pas les utilisateurs de la piscine. Inconvénient : de par son orientation verticale, le ventilateur la PAC peut recevoir feuilles et pluie.

Pompe à chaleur piscine horizontale. Le ventilateur est en façade. La PAC est donc moins sensible aux éléments extérieurs. Elle a généralement une forme plus discrète.  L’air propulsé en façade peut gêner ceux qui passent à proximité, attention donc à l’orientation !

Ces deux familles de PAC sont techniquement similaires et présentent des performances identiques.