Comment choisir son humidificateur d’air à brume chaude ?

Comment choisir son humidificateur d’air à brume chaude ?

juillet 13, 2021 0 Par ACM

L’humidificateur d’air est un outil à double fonction. Non seulement il sert à humidifier l’air, mais aussi à le purifier. Parmi les types d’humidificateurs les plus appréciés figure l’humidificateur d’air à brume chaude. Comparé aux autres modèles, il est plus ergonomique et procure plus de bienfaits à son utilisateur. Toutefois, pour pouvoir profiter pleinement de ses vertus, il faut connaître les critères d’achat de cet appareil électroménager.

A quoi sert un humidificateur d’air à brume chaude ? 

La principale fonction d’un humidificateur d’air est d’augmenter le taux d’humidité d’une pièce durant les grandes périodes de sécheresse. Néanmoins, un modèle à brume chaude est plus utile dans une chambre d’enfant car les bambins présentent généralement une peau sensible. Ainsi, grâce à la vapeur diffusée, sa peau ne sera pas irritée et restera hydratée. L’utilisation de l’humidificateur d’air à brume chaude est indiquée pour guérir les eczémas, les congestions ainsi que les toux provoquées par l’air trop sec. En dégageant vos voies respiratoires, cet appareil vous permettra de dormir paisiblement durant la nuit. Avec une qualité d’air intérieur plus pure, vous pourrez aussi dire adieux aux crises d’asthme et aux allergies.

Comment fonctionne ce type d’appareil ? 

L’humidificateur d’air à brume chaude est doté de deux électrodes qui vont faire bouillir l’eau stockée dans le réservoir. Par phénomène d’évaporation, l’eau liquide sera transformée en vapeur, puis diffusée à travers la pièce en passant par un petit orifice. Au cours de l’ébullition, l’eau est débarrassée de 95% de ses bactéries. A la différence des humidificateurs d’air à brume froide, les purificateurs à brume chaude ne nécessitent pas de filtre. Toutefois, certains modèles sont munis de tampons d’absorption grâce auxquels les impuretés sont accumulées au fond du réservoir après l’évaporation. 

Les avantages d’un humidificateur d’air à brume chaude

Si vous êtes à la quête d’un humidificateur d’air sain, ce brumisateur est recommandé pour vous. D’un côté, la chaleur va empêcher la prolifération des moisissures et les microbes dans le réservoir. D’une autre part, les vapeurs dégagées contiendront aussi moins de minéraux car ces derniers sont retenus dans l’appareil. Cet humidificateur est aussi très pratique car vous n’aurez pas de filtre à changer. Néanmoins, un entretien régulier est de mise pour que son fonctionnement soit optimal. Niveau discrétion, l’humidificateur d’air à brume chaude est le parfait allié car la plupart des modèles sont silencieux, le système n’étant pas équipé de ventilateur. Sur le marché, vous trouverez aujourd’hui différents modèles compacts et portables qui peuvent s’adapter à toutes les pièces de votre maison. Par ailleurs, certains utilisateurs l’utilisent aussi pour réchauffer une pièce. En effet, durant l’hiver, ce purificateur d’air peut faire monter la température jusqu’à 6°C grâce aux vapeurs propagées encore tièdes. Dans la chambre bébé, cet humidificateur est même utilisé en guise de veilleuse ou de diffuseur d’huile car quelques gouttelettes d’huile essentielle peuvent être introduites dans le réservoir.

Quelques inconvénients non négligeables

Malgré les nombreux avantages que l’humidificateur d’air à brume chaude procure, vous devez tout de même être au courant des quelques inconvénients de l’appareil. A cause de la production de chaleur, certains modèles sont très énergivores. De ce fait, ils consomment plus d’électricité. Si vous avez des enfants en bas âge, l’utilisation de ce type d’appareil pourrait aussi être dangereuse, surtout si ce dernier ne se trouve pas dans un endroit isolé. En cas d’imprudence, l’eau bouillante du réservoir pourrait déborder et causer des brûlures. Concernant le nettoyage de l’appareil, le retrait des résidus de minéraux qui se trouvent au fond de la cuve nécessite plus d’efforts car ces dépôts pourraient entraîner un dysfonctionnement de l’appareil. Un entretien régulier est alors de mise bien qu’il n’y ait aucun filtre à nettoyer ou à changer. Son principe de vaporisation constitue aussi un bémol pour l’appareil du fait de la projection de vapeur chaude qui se fait surtout verticalement, limitant alors leur diffusion. L’humidificateur d’air à brume chaude est donc surtout efficace dans les petites pièces telles que la chambre à coucher.

Les critères de choix d’un humidificateur d’air à brume chaude

Actuellement, presque toutes les grandes marques d’appareils électroménagers proposent des modèles d’humidificateur d’air à brume chaude. Pour pouvoir trouver celui qui vous convient, vous devez alors connaître les caractéristiques à prendre en compte avant l’achat. Ce type d’équipement consommant beaucoup d’électricité, vous devez vérifier sa consommation énergétique. Pour ce faire, portez une attention particulière à la puissance nominale de l’humidificateur qui peut varier de 100 à 300 watts. Des modèles performants mais à moindre consommation sont actuellement proposés. N’oubliez pas non plus que le débit de vapeur de l’appareil doit s’adapter aux dimensionnements de votre pièce. 

Les fonctionnalités de l’humidificateur peuvent aussi vous aider à faire votre choix. Pour plus de sécurité, privilégiez les modèles disposant d’un système d’alerte lorsque l’eau de la cuve est épuisée. Il y a aussi certains modèles plus sophistiqués qui sont dotés d’une fonction marche/arrêt automatique, ainsi que d’une minuterie pour que vous puissiez manipuler l’appareil plus aisément. Fort heureusement, vous pouvez également opter pour un modèle très silencieux qui ne perturbera pas le sommeil de votre bébé. Puis, pour une grande autonomie, choisissez un humidificateur qui dispose d’une grande capacité de cuve. Les appareils avec un réservoir de 6L sont conseillés pour les familles nombreuses. Par ailleurs, gagnez du temps en acquérant un humidificateur d’air à brume chaude démontable. Ainsi, son entretien sera plus facile.

Comment entretenir un humidificateur d’air à brume chaude ?

Bien que l’entretien de l’humidificateur d’air à brume chaude soit beaucoup plus facile que celui de l’humidificateur d’air à brume froide, il ne faut pas négliger son nettoyage au risque de disperser des germes de bactéries dans l’air. Si vous avez un modèle démontable, la première étape est de laver les composants à l’eau claire. Quant au réservoir, vous aurez besoin d’une certaine quantité de vinaigre pour pouvoir le débarrasser des dépôts de sels minéraux. Laissez-le tremper pendant quelques heures. Si les taches de calcaire persistent, vous pouvez vous servir d’une brosse pour les faire disparaître. Rincez ensuite le tout à grande eau. En moyenne, ces opérations doivent être effectuées deux fois par semaine pour préserver l’état du vaporisateur, mais aussi pour pouvoir assainir efficacement la maison.